Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

Changements

PNJ

lore:lieux:ghulbleda

Ghul-bleda

[Premier jet]

Ok, en gros, pour la base, imagine deux énormes de barre de bétons des deux cotés d'un gros boulevard qui datent de l'époque où on cherchait à loger un maximum de gens pas très riches dans un minimum de place
Coup de bol, l'entrepreneur était pas trop incompétent/corrompu, il a construit ça pour durer avec du matériel de relativement bonne qualité

Au fur et à mesure que les lois corporatistes sont passées, ce genre de population a été de plus en plus laissée pour compte, et les quartiers livrés à eux même et pas rénovés, alors que la démographie montait en fléche

> Du coup beaucoup plus de monde que ce qui était prévu à la base s'est retrouvé à vivre dans ces trucs qui étaient mine de rien assez solide
> Du coup ils ont “étendu”, en développant et en construisant des excroissances sur le bâtiment originel, avec des moyens du bord et des gens qui sont pas vraiment des architectes ni des entrepreneurs professionnels, pour pouvoir loger le plus de personne possible.
> Donc, des dépendances, des annexes, des étages en plus, des encorbellement, le tout en tôle, en plastoc et en matériaux recyclés. Et énormémement de gens qui vivent là dedans.
> Et là t'as la première épidémie de SIVTA

Promiscuité + pandémie, inutile de dire que l'endroit s'est transformé en vrai charnier laissé à son destin.
Forcément la population à radicalement baissé et, combo bonus, ça a attiré tout un tas de bestiole et d'esprit qui sont attirés par la charogne et les gens qui meurent en masse

Du coup, ça s'est dépeuplé d'un coup et ça s'est retrouvé beaucoup plus difficile à vivre. Et moins enviable, y a guère que les marginals pour s'installer dans un coin aussi pourri. Du coup c'est un type de marginaux très particulier, capable de s'imposer par la force et de gérer les charognards astraux, éveillés, ou juste animaux qui s'étaient installés qui a repris l'infrastructure à son compte

> C'est ça, et forcément, il a bien fallu refaire l'infrastructure, et pour ça faut des dirigeants et des dirigés. Donc les goules conscientes se sont rapidement arrogées le haut du panier, tandis que les marginaux qui vivaient sous leur autorité leur servaient de main d'oeuvre et les goules sauvages de gardes et de soldats.
> La population a rapidement acquis la compétence technique à se gérer elle même et surtout, à se ménager une vie potable en raccordant les canalisation d'eau, d'énergie et de Matrice, tout en installant une infrastructure durable pour la nourriture et le logement (et la cohabitation avec les créatures qui occupent encore l'essentiel du territoire)
> Maintenant un dernier truc est venu bousculer tout ça.
> Lors de la GRIME, une autre grosse masse de la population s'est retrouvée sévérement marginalisée d'un coup
> Forcément, elle s'est rendu à l'endroit où elle savait pouvoir être accueillie. Le problème c'est qu'elle était poursuivie par une marée de persécution bien vindicative (les émeutes consécutives à la GRIME http://shadowrun.fr/wiki/GRIME ont été particuliérement violente à Munich)
> Du coup des affrontements ont éclatés à cet endroit, et ils ont été sanglants et sans retenue
> Le résultat ça a été plusieurs incendie qui ont embrasés tous ces “bidonvilles”, faisant fondre le plastoc et la tôle de mauvaise qualité, pendant que de l'autre côté les marginaux se rentranchaient plus profondement dans les bâtiments orginaux et que les créatures et les esprits défendaient sauvagement leurs territoires
> Toute cette situation s'est terminée dans une intervention d'une force armée corporatiste qui, dans une zone de non-droit telle que les Barrens avait aucune raison de faire preuve de retenue, donc ils se sont pas gênés pour sortir (et tester) de l'armement lourd
> Le truc, c'est que quand la poussière est retombée et que les “civilisés” sont rentrés chez eux, les locaux qui avaient développé une solide culture de charognards (pour se nourrir et pour survivre) se sont retrouvé certe avec un boulevard effondrée sur ce qui était autrefois les tunnels du S-Bahn, mais surtout avec tout un tas d'équipement militaire corporatiste abandonné sur le champ de bataille
> Armes, bien sur, mais aussi armures et équipement de combat assisté, matériel de decker de terrain, véhicules….
> Tant et si bien que l'endroit, qui aujourd'hui ressemble vaguement à sa forme originelle, mais couverte de plastique et de métal fondu, et peuplé à la fois d'esprit et de créatures sauvages, mais aussi de toute une espéce de tribue avec un niveau technologique élevé, mais des valeurs très chamanique, vu l'envirronement fortement sauvage et la forte nature magique des gens qui y vivent
> Ils se sont bien sur pas génés pour reconstruire, sur la surface des immeuble, dans les tunnel du S-Bahn et ils ont même monté un toit en cloche (type hall de gare) pour se protéger des pluits acides, ce qui fait que quelle que soit la direction dans laquelle on regarde, il ya de la 'ville' partout
> Et là dedans vit cette population hétéroclyte de goules et de changelins, au milieu des animaux sauvages et affectées par la pollution, des goules folles des paracréatures et des esprits
> Avec une culture à mi-chemin entre le technochamanisme éclairé et les charognards des Barrens
> Les goules civilisées se tiennent à l'écart des sauvages, par ce qu'ils ont pas grand chose à faire avec elles, mais ils leur offre un toit et une nourriture et l'échange de la protection aussi bien physique que psychologique qu'ils offrent
> C'est une espéce de symbiose qui est aidé par l'idée que les goules civilisées (qui sont clairement la caste dirigeantes) sont d'une certaines manières soeures des sauvages

lore/lieux/ghulbleda.txt · Dernière modification: 2016/01/13 11:41 par nerghull