Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

Changements

pj:splenters

Splenters

NomInconnu
PseudonymeSplenters
JoueurAltay
RaceNain
ÂgeInconnu, entre 25 et 30 ans à la louche
GenreMasculin
OrigineJapon, Munich ?
FamilleInconnue
StatutEn vie

Description par le MJ

Altay, a.k.a. “je sors de chez Armanii” Splenters : Le hacker du groupe. Hacker de terrain cependant, il se balade plus le flingue à la pogne dans son petit costume, à faire des tours de passe-passe matriciels pour foutre la grouille en face. Ah oui, et c'est un un nain, de grande taille, mais un nain tout de même. De caractère plutôt soigné, un peu rageur tout de même (on se souviens de lui sautant sur un pauvre ganger l'ayant offensé à pieds joints).

Description par le joueur

Splenters est un nain de corpulence moyenne, portant un bouc aussi noir que les quelques cheveux qui restent sur son crâne chauve. Ses goûts vestimentaires tranchent avec son attitude taciturne, certains diraient même froide, puisqu'il ne sort que rarement sans un costume trois-pièces élégant, généralement complété par un pardessus gris foncé et une paire de lunettes noires masquant son regard.

S'il se rend bien souvent le plus utile à ses compagnons de run lorsque les balles commencent à fuser, jouant tour à tour du retournement de drone de combat à l'éjection soudaine d'un chargeur d'Arès Alpha en passant par l'introduction d'une balle explosive envoyée à plusieurs centaines de mètres par seconde grâce à son fidèle Guardian, c'est bien dans la pénétration de systèmes matriciels qu'il brille le plus. Planter des mouchards, ouvrir des accès, voler des informations confidentielles, tout est possible grâce à la matrice. Amis corpos, sécurisez vos systèmes et priez pour vos CI.

Depuis le passage des runners dans la SOX, il semble être plus mesuré et maître de lui. Il maintient un certain niveau de professionnalisme tout en étant moins direct et violent qu'auparavant, une possible conséquence de l'adoucissement d'Eidolon, à moins que cela ne soit dû à sa relation avec Niddon. Ses talents de hacker, eux, semblent avoir atteint leur paroxysme. Peu de systèmes lui résistent, et le reste du groupe s'appuie fortement sur sa capacité à triturer la Matrice, que ce soit pour obtenir des informations, géolocaliser un commcode ou détourner un drone. Son Émergence est encore inconnue des autres runners, même s'ils se sont bien aperçus de certains phénomènes et comportements étranges aux alentours de Splenters.

Relations avec les autres PJ

  • Eidolon : c'est le membre de l'équipe avec lequel il a effectué le plus de runs, et ça se voit. Ils forment un duo efficace et une certaine forme d'amitié a fini par se tiser entre les deux runners. Depuis leur retour du Tir, Eidolon demande régulièrement des conseils à Splenters sur l'informatique et les drones. Elle semble avoir distingué chez le nain un léger changement depuis son Émergence, mais n'a pas réellement investigué plus en avant.
  • En'dol : le petit nouveau, gravement blessé puis transformé en goule. Sa relation avec Splenters est tumultueuse, oscillant entre une entente cordiale à une antipathie évidente. Les récents accès de violence de l'ork ont particulièrement mis Splenters sur la défensive, bien qu'En'dol semble être revenu à la raison.
  • Hiquse : un sacré lascar. Jamais sorti de son van. Plutôt sympa, versé dans la matrice, sachant manier les drones avec talent. Sa mort a été un choc pour Splenters. Non pas qu'il en veuille à Eidolon pour l'avoir abattu, après tout, c'était le travail. Mais comment un type aussi brillant a pu avoir l'idée de traîner chez les Swamp Rats ?
  • L'Ankou : sympathique en apparence et dans les faits. L'Ankou est visiblement très bien payé par Rote Kasern, mais Splenters ne peut que difficilement se plaindre du service. Et il connaissait les ficelles de Dublin, ce qui était très appréciable durant leur passage au Tir.
  • Oggodt : de la nitroglycérine dans un troll, Oggodt est imprévisible et souvent irréfléchi. Splenters continue néanmoins de travailler avec lui, car il sait qu'Oggodt montre une loyauté exceptionnelle au groupe et constitue une force de frappe significative. Pourtant, son infantilisme exaspère souvent le hacker.
  • Sven : pour autant que Splenters puisse en juger, Sven est un puissant magicien et il est très efficace. Le mage semble néanmoins volontairement garder une certaine distance entre lui et les autres runners, et malgré son professionalisme, il donne parfois l'impression d'avoir une case en moins, comme s'il était prêt à partir dans une folie démentielle à tout moment.

Possessions notables

  • Mitsubishi Nightsky : la limousine de Splenters ne diffère en apparence que très peu du modèle de série vendu par Mitsubishi. Dès qu'on entre à l'intérieur cependant, les différences sont de taille. Un module de soin Valkyrie est installé sur la banquette la plus en arrière, tandis qu'une épaisse console de commande permet à qui sait s'en servir de déclencher différentes contre-mesures. Enfin, le système d'antivol a également subi quelques modifications pour le moins… électrisantes.
  • Arès Predator : un bout de métal difforme et noirci par les flammes, posé sur un socle dans l'appartement de Splenters.
  • Savalette Guardian : plus gros, plus violent, plus puissant. Le remplaçant du Predator de Splenters en impose. Il n'a certes pas la personnalité du précédent, mais sa puissance d'arrêt terrible et les modifications d'apparence effectuées par Splenters le rendent bien plus impressionnant lors qu'il est pointé en direction de celui qui aurait eu le malheur de sous-estimer le nain.
  • Arès Viper Slivergun : peu souvent sorti en raison d'une puissance d'arrêt moindre, ce classique de chez Arès est néanmoins incontournable lorsqu'un semblant de discrétion est de mise. C'est-à-dire pas très souvent.
  • Emotitoy : commercialisé à l'origine comme un jouet, l'emotitoy de Splenters est un petit drone volant en forme de dragon bleu, logeant généralement dans la poche de sa veste. Il dispose néanmoins d'un logiciel d'empathie perfectionné connecté au TacNet.
  • The Commlink” : le commlink de Splenters est une merveille de technologie, customisée à l'extrême et probablement classée défense.

Connexions

Splenters n'a rien d'une bête sociale. Froid et taciturne dans ses bons jours, rares sont ceux qui cherchent sa compagnie en dehors des heures de travail. Néanmoins, son professionnalisme semble lui avoir acquis la confiance de quelques personnages des Ombres. Jin, en premier lieu, Yakuza du rang de la famille Mi-Seng, semble le tenir en estime, et s'est avéré un contact précieux lors de l'affaire de la nanoforge. Par ailleurs, Splenters dispose d'une relation solide avec son fixer, Ray. Ce dernier fait son business dans l'acquisition et la vente d'informations dans tout Munich, et dispose de quelques connaissances aux intérêts variés. Il parle généralement de son fixer comme un “ork à tout faire”, et les deux semblent avoir travaillé ensemble un certain temps.

Sur le plan amoureux, Splenters s'en sort plutôt bien, à la surprise de ses compagnons. Il a récemment entamé une liaison avec Niddon, une samouraï des rues travaillant pour le Mi-Seng, et anciennement garde du corps de la famille Von Schenker. Les deux s'étaient rencontrés lors d'une altercation plutôt violente lié à l'affaire de la MMAR. Malgré leurs “métiers” à risque, leur relation semble relativement stable et Niddon semble parfois être une des rares choses qui permet à Splenters de garder les deux pieds sur terre.

“Ils se sont connus par le contact de son parchoc contre ses cuisses. Ça pourrait être une métaphore sexuelle, mais ça ne l'est pas”

Enfin, comme le reste du groupe, Splenters semble avoir gagné la confiance de Jibril, leur ex-Johnson attitré chez Saeder-Krupp. Toutefois, la relation n'a rien de réciproque et Splenters préfère que cette relation reste purement professionnelle. On ne gagne jamais en restant dans les jupes d'un Johnson.

Pages en rapport

pj/splenters.txt · Dernière modification: 2015/09/27 03:54 par nerghull