Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

Changements

PNJ

rp:altay20130220

Affûtage

Au premier abord, Splenters avait l'air radieux. Il profitait des quelques moments de temps libre de Marten pour discuter - enfin ! - avec quelqu'un sachant apprécier la matrice à sa juste valeur. Le jeune homme bricolait un drone de service tout en discutant autosofts avec le nain, assis sur une caisse à outils. De temps à autre, le big boss de l'atelier passait, regardait Marten avec un air furieux avant de le sommer de se mettre à bosser sérieusement, sauf bien sûr s'il voulait passer le reste de sa carrière à changer les batteries de drones aspirateurs. Ce à quoi le responsable des drones lui répondait d'aller gentiment se faire voir, et de ponctuer par un “Schwachkopf !” narquois lorsque son supérieur claquait la porte derrière lui.

Mais à d'autres moments, Splenters s'exilait dans une salle de sport, avec pour seule compagnie la voix synthétique du système d'entraînement. Au calme et à l'abri des regards, il écoutait les conseils du système pour gérer des adversaires au corps-à-corps. Déstabilisez votre adversaire en frappant des points sensibles : yeux, gorge, nez, oreilles. Lentement, mais sûrement, il apprenait à utiliser le plat de la main et son tranchant. Et pendant ce temps, le cerveau du nain n'était pas inactif. Il réfléchissait à pleines turbines, au contraire. Il avait lu le dossier en détail, examiné la liste des invités et au passage reconnu un nom qui potentiellement ne lui voudrait pas que du bien. Perturber les sens naturels d'un adversaire permettent d'obtenir un avantage tactique. Ces gens étaient puissants. Des gens de la haute, pas les runners lambdas et autres petites frappes qu'ils avaient pu rencontrer auparavant. Il s'agissait de nager dans un univers qu'ils connaissaient à peine. Et allez donc savoir comment diable Oggodt allait-il pouvoir se tenir dans ce genre de soirée ? D'autant que Sven non plus risquait de ne pas être de la tarte à gérer : Ares avait envoyé sa délégation. Les articulations sont essentielles pour un combattant. Frappez le poignet de votre adversaire.

Le soir, Splenters virevoltait en RA. La maintenance de ses commlinks n'était pas une tâche à prendre à la légère et il lui fallait maintenant compter sur un certain nombre d'agents et de CI à garder sous le coude à tout instant. Devant ses compagnons, il était plus souriant et affable qu'à l'habitude. S'il ne voyait quasiment jamais Sven sortir de sa chambre, il croisait de temps en temps Eidolon, sur le chemin de la salle d'entraînement. Un soir, il la croisa même en pleine conversation avec M. Johnson, accoudée au bar. Il avait également croisé Oggodt, l'air hagard devant tant de modernité et d'étalement de puissance. Régulièrement, le nain envoyait des messages matriciels à En'dol, pour lui rappeler qu'une équipe l'attendait, dehors. Il se sentait un peu attristé par le sort du nouveau. Le troll ne l'avait pas loupé et sans l'intervention rapide de Sven, c'était certain qu'il passait l'arme à gauche. On pouvait difficilement dire que c'était mérité, l'ork n'avait été finalement incorporé dans la mission que par hasard.

Mais sitôt la nuit tombée, Splenters retrouvait sa concentration. Beaucoup de choses commençaient à s'entremêler dans sa tête. Par-dessus le lot, il commençait à douter de lui-même. Il avait réfléchi mais il ne voyait toujours pas quelle genre de CI avait pu l'éjecter de l'hovercraft. Ça, et l'événement du bureau de Kaito, c'était suffisant pour penser que la RV commençait à lui monter à la tête. La seule autre hypothèse, c'était que son commlink était vérolé par un étrange malware, mais il était à peu près certain que ses systèmes de sécurité l'auraient repéré. Et il n'avait rien noté d'anormal pendant sa maintenance. Définitivement, il y avait quelque chose d'étrange qui se passait. Il ne s'était toujours pas résolu à en parler avec qui que ce soit, malgré le risque potentiel si jamais ces “crises” venaient à se reproduire pendant un run. Par conséquent, pour le moment, les élément du dossiers étalés partout en RA. Le nain en scrutait les moindres détails, à la recherche de tout ce qu'ils avaient pu manquer. Un indice, une direction dans laquelle creuser. Le nom de Von Schenker avait fait tilt assez vite. Après tout, on n'oublie pas vraiment ce genre de choses. Et ils avaient déclenché un bordel assez monstrueux à l'époque. Songeur, Splenters repensait à ce run. Pour le gain que ça avait apporté Saeder Krupp, ils avaient été terriblement mal payés. Mais c'est vrai qu'en l'occurrence, SK n'avait rien demandé. Et c'est à ce moment là qu'il avait “rencontré” Niddon. D'ailleurs, il allait être l'heure. D'un geste du doigt, il lança une communication chiffrée vers Munich. “Salut, c'est Splenters, désolé de pas avoir pu appeler plus tôt. Comment tu vas ?”

rp/altay20130220.txt · Dernière modification: 2015/02/18 20:36 par Altay