Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

Changements

PNJ

rp:altay20130223

Engrenages

Le nain s'assit sur le confortable lit mis à sa disposition par la “bienveillante” Saeder-Krupp. La soirée avait mis ses nerfs à rude épreuve. Tous ces gens l'insupportaient profondément, hautains, arrogants, sûrs d'eux, à l'abri dans leur gigantesque tour d'ivoire. Certes, il y avait bien ces quelques chercheurs indépendants qui paraissaient moins orgueilleux que les autres, mais vu les nuyens qu'il leur avait fallu débourser pour avoir leur entrée à la conférence, il n'y avait que peu de doute possible sur leur appartenance à une classe sociale bien plus qu'aisée. D'autant qu'il avait dû échapper à la furie Von Schenker, une présence dont il se serait clairement bien passé. Finalement, il n'y avait bien que l'équipe de SK qui trouvait grâce à ses yeux. De Salliés avait un caractère bien trempé - doux euphémisme - mais c'était semble-t-il un signe d'une certaine forme de droiture. Von Greshman paraissait être un corporatiste tout ce qu'il y a de plus commun, travailleur et assez inintéressant. Et Ibherin… et bien ce pauvre type, si Splenters devait en croire Eidolon et Oggodt, avait été pris dans l'engrenage de quelque chose de beaucoup plus gros que lui. Un sentiment dont le nain commençait à percevoir les grandes lignes. Mais finalement, ils avaient réussi à mettre le grappin dessus, à empêcher le hacking de secrets industriels valant probablement des millions de nuyens et à entrevoir certains rouages de la guerre des corpos. Mine de rien, la soirée avait été riche en informations et en expérience.

Allongé sur le lit, le hacker fixait le plafond d'un air dubitatif. Le Johnson commençait à agir bizarrement. C'était presque non-professionnel, la façon dont il s'adressait désormais à eux, sa tendance à s'inquiéter de leurs affaires, à vouloir les protéger. Mais il était hors de question qu'il soit impliqué dans le vol de la nanoforge. Cette nanoforge, c'était la leur, pas celle de Saeder-Krupp. Et il pouvait aller se faire voir. Le nain refusait de devoir quoi que ce soit à une mégacorpo, et il n'était pas prêt à faire d'exception, Johnson ou pas. Bordel, ça commence comme ça, et un jour, ils vous demandent un service que vous ne pouvez pas refuser. Pas question que SK obtienne autant d'informations sur eux. D'un autre côté, l'inclinaison du Johnson à vouloir les aider et leur permettre de se libérer de leurs activités munichoises traduisait l'importance de leur nouvelle mission. Pour la première fois, il était évident qu'il avait besoin d'eux. Il avait même consenti à leur fournir du matériel de pointe en plus de leur salaire. Visiblement, dans l'urgence, il n'était pas en mesure de débloquer plus de fonds. Mais à nouveau, comme il avait besoind'eux, il avait consenti à quelques concessions. Que pouvait-bien en penser ses patrons ? Cette manière de se rapprocher de l'équipe pourrait finir par attirer des ennuis à ce cher Johnson. Il allait falloir considérer de s'éloigner de Saeder-Krupp pendant quelques temps.

En attendant, pour compenser tout le social de la soirée, le nain se brancha pour une session de réalité virtuelle.

rp/altay20130223.txt · Dernière modification: 2015/02/18 20:36 par Altay