Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

Changements

PNJ

rp:csame20130603

Cœur brisé

Toutes des putes.

Sauf maman.

Oggodt avait fini par se calmer.

Ils avaient eu raison de lui suggérer d'appeler plutôt que de retourner à GeMiTo. Putain, il aurait eu l'air con s'il avait dû après rejoindre le reste du groupe après s'être pris un râteau face à Meredith. Là, au moins, c'était fait. Et devant témoins. Il avait apprécié la considération de Sven qui lui avait conseillé de suivre ce que lui disait son cœur, mais finalement, son cœur s'était planté.

Il avait l'atroce impression d'avoir été un jouet. D'un jeu qu'il avait apprécié, certes, mais un vulgaire objet. Meredith ne lui avait rien promis, rien à voix haute, mais ce qu'ils avait partagé n'avait pas besoin d'être qualifié, il n'était pas nécessaire de mettre des mots sur une telle proximité, une telle intimité. C'était du moins ce qu'il avait cru.

Que la nuit qu'ils avaient partagé avait un sens. Qu'elle avait partagé cette impression de complétude et d'achèvement. Qu'elle avait eu, autant que lui, l'impression d'avoir atteint ce paradis, cette île, dont il rêvait depuis si longtemps. Mais tout cela n'avait été qu'une illusion. Lui avait-elle menti ou s'était-il trompé ? Était-ce sciemment qu'elle lui avait brisé le cœur, ou était-ce lui qui avait tellement voulu croire, à force d'espérer, qu'il avait fini par penser de bonne foi qu'il y aurait pu avoir quelque chose de vrai.

Des femmes, dans sa vie, il n'y en avait pas eu beaucoup. Sa mère, le boulot, les runs, tout cela ne lui laissait guère de temps pour penser à ce genre de trucs. Il y a en avait eu une ou deux, quand il était ado, puis quelques autres. Il se souvenait de chacune d'entre elles. De leur premier baiser, de leurs noms et prénoms, de ce qu'elles faisaient dans leurs vies. Elles avaient toutes compté. Sauf les putes, mais ça, ça c'est différent. Et puis, il n'y était pas allé si souvent que ça. Pourquoi ça lui faisait à chaque fois le coup ? Pourquoi se laissait-il bercer d'illusions ?

« Toutes des putes, balbutia Oggodt dans un demi-sommeil, le crâne appuyé contre la vitre du train, je vous dis, toutes des putes ».

rp/csame20130603.txt · Dernière modification: 2015/01/13 17:30 par Csame