Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

Changements

PNJ

rp:kelein20130115

Excuses

Elle claqua la porte de la limousine, et courut jusqu'au coin de la rue, sous le mélange acide de pluie et de neige qui noyait munich dans une atmosphère froide et déprimante. Elle tourna encore dans une rue adjacente. C'était stupide, elle avait confiance en ces gens, mais elle ne voulait pas qu'ils sachent dans quel immeuble habitait. Sérieusement, Splenters aurait surement pu trouver en moins de dix minutes, en faisant autre chose en même temps… Mais bon, les habitudes ont la vie dure. Sous son bras, elle sentait le poids de son matériel. Il lui avait manqué au dernier étage de Ventury Corp, mais sa nouvelle robe avait à peut près rempli son rôle.

“Salut Linus, la forme ?”
“La forme, fräulein Schneider, comme toujours.”

Elle fit un rapide signe de tête au vieux gardien, qui venait surement de prendre son service pour la soirée en bas de l'immeuble. Gardien était surement vite dit, il ramassait le courrier et ouvrait la porte, mais bon, ça rassurait les habitants… S'ils savaient ce qui se passait dans les ombres, il y aurait belle lurette que la sécurité aurait été renforcée…

Elle entra dans son appartement, les lumières s'allumant automatiquement sur son passage alors qu'elle montait vers l'étage. Elle jeta son paquet sur son lit, et suspendit sa robe. Un bon investissement, elle ne savait pas où elle serait sans elle. Le garde de Keito tapait dur, et avait la couenne plus dure que le cuir d'un troll. Et rapide avec ça, un vrai cauchemar. Ils avaient presque fait jeu égal, et sans l'aide de Splenters, qui sait si ce n'était pas elle qui serait inconsciente cinq étages plus bas…
Elle regarda son cou dans le miroir, le module Valkyrie de la limousine avait fait des miracles, à peine un bleu qui s'estompait déjà. Eidolon se lava rapidement, et consulta l'heure. Hum, a peine cinq minutes avant que Splenters ne passe la chercher, le Johnson ne leur avait pas laissé beaucoup de temps. Et il fallait que ça tombe au pire moment.

Elle refit sa tresse, enfila rapidement sa combinaison, comme une seconde peau. Le streetline à la cheville, le couteau sur l'avant bras, le Arès à l'aisselle, et la ceinture avec son matériel. Brouilleurs, gants, micro filament, le sac avec le poste à soudure, le matériel d'escalade au cas où… Elle fit jouer ses griffes, la suspension aux joints de la façade de Ventury corp ne les avait pas endommagées. Parfait. Elle enfila les électrogants, ajustant les trous pour ses griffes. Elle sortit de son armoire un jeu de vêtements jetables qui couvrirait la combinaison des regards curieux, et dévala les escaliers pour ne pas être en retard. Au moment de sortir, elle se ravisa, et ouvrit la cache au fond du placard de l'entrée. Elle prit la garde de l'épée, puis activa le camouflage et la regarda disparaitre. Un bel objet, elle se demandait encore si Oggodt la méritait, mais bon, elle ne pouvait pas se permettre qu'il soit sans défense pour ce qui les attendait. Vu le ton d'urgence du Johnson et les délais serrés, ça ne serait pas de la rigolade. Elle grimaça en pensant au rendez vous qu'il avait fallu décaler, et sorti de l'appartement pour rejoindre l'escalier de secours. Personne sur le palier, ça lui éviterait de devoir expliquer aux voisins ce qu'elle faisait déguisée en clodo. Elle dévala les marches quatre à quatre, sautant les rambardes pour gagner du temps.

Une fois devant la lourde porte métallique qui menait à l'arrière du bâtiment, elle sortit son autocrocheteur, et quelques secondes plus tard elle n'était plus qu'un visage de la pauvreté parmi tant d'autres, rentrant les épaules pour se protéger du temps exécrable.
Pourvu que Yu-sama ne le prenne pas trop mal… Mais bon, ils avaient besoin de l'argent, et pouvaient difficilement se mettre le Johnson de Saeder Krupp à dos.
Une fois sortie de la ruelle, elle couru jusqu'au point de rendez vous. La limousine était déjà là, ils avaient dû l'attendre. Elle dépassa la voiture vers le trollhammer arrêté juste derrière, et jeta l'épée à Oggodt.

“Tiens, mon grand, ça pourrait te servir.”

Elle eu un petit sourire devant les yeux écarquillés du troll face à l'épée monofilament flambant neuve. Ça remplacerait bien son katana, et adoucirait les angles de l'attaque des traqueurs.
Dans la limousine, En'dol était là. Un peu étrange pour un ork le nouvel arrivant, mais il semblait sympa. Et il semblait avoir la confiance de Domovoï, ce qui pour elle valait bien une lettre d'introduction.

Elle vérifia l'heure. Ils seraient à temps pour le rendez vous avec le Johnson, mais Yu-sama devrait attendre. Et Keito était dans la nature. Sans compter qu'il y avait un psychopathe nommé Bartek qui se baladait dans Munich, avec a priori l'idée de foutre la tête de Niddon au bout d'une pique. Et aucune foutue idée d'où était la nanoforge.

Gare de Munich, attachez vos ceintures, éteignez vos cigarettes, les turbulences ne devraient pas tarder à arriver…

rp/kelein20130115.txt · Dernière modification: 2014/07/19 11:19 par Kelein