Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

Changements

PNJ

rp:kelein20130319

Nouvel ami

Le squat était étonnamment silencieux sans les ronflements d'Oggodt. Elle avait plus ou moins pris l'habitude que toutes leurs périodes de repos au cours d'une mission soit ponctués des borborygmes sonores du troll occupé à saigner sur le seul lit disponible, jusqu'a ce que les secours médicaux soient là. Ensuite, il geignait un moment sur le tarif prohibitif. Dans le meilleur des cas, ils devaient se partager un canapé, ou le sol.

Là, ils étaient au calme, et il y avait des lits pour eux aussi. Le grand luxe. En terme de lit, c'était plutôt des matelas sur le sol, mais c'était déjà plus luxueux que s'ils avaient du prendre un squat inconnu, obligés de faire des tours de gardes… Elle ne savait pas si on pouvait totalement faire confiance à Meredith, mais au moins Oggodt lui fournirait une bonne raison de ne pas les entuber cette nuit. Elle étouffa un bâillement, la journée avait été longue, et la nuit éprouvante.

Les autres membres du groupe vaquaient à leurs occupations, Splenters probablement perdu dans les dédales de la matrice, Sven dans sa musique. Elle ne savait pas ce que faisait En'dol, il fallait juste espérer qu'il ne soit pas encore en train de boire. Ils n'avaient pas eu beaucoup d'occasion d'échanger avec l'ork, mais elle espérait que ses élans éthyliques de la journée n'étaient pas liés à son amputation. Ils n'avaient pas besoin d'un Face en train de sombrer dans l'alcool. Peut être qu'elle devrait lui en parler. Bah, il fallait lui laisser un peu de temps surement, après tout, il débutait.

Pour sa part, ses membres avaient cessés de trembler après une longue séance d'étirements. Elle était rarement restée suspendue aussi longtemps à des bâtiments, encore moins en sautant de façades en façades alors que des trolls bourrés de cyber la chassaient en contrebas. Une espèce de version hardcore de Floor is Lava. Elle avait eu l'impression de peser plusieurs tonnes lorsqu'il avait fallut monter les trois étages jusqu'au squat, et elle avait étouffé quelques gémissements quand il avait fallut tirer sur les fibres musculaires déjà au supplice. Elle était lessivée, et il ne fallait pas lui demander de bouger avant le lendemain.

Pour le moment, elle était donc assise contre le mur, à regarder sa nouvelle acquisition. Le drone Kanmushi avait bien vécu, mais ça ne le rendait que plus attachant. Elle se demandait ce qu'il avait pu voir, avec ces vieux senseurs hors d'âge, quels murs avaient pu user ses extrémités adhésives…

Il y avait un peu de travail pour réparer et mettre à jour tout ça, mais c'était de toute façon beaucoup mieux qu'un drone tout neuf et sans âme. Enfin, façon de parler. D'ailleurs, elle hésitait à lui prendre un logiciel de personnalité. Pas essentiel, mais ça pourrait être drôle. A condition de pouvoir le désactiver en mission, la dernière chose qu'elle voulait, c'était d'un drone qui n'en faisait qu'a sa tête.
Elle se demanda ce qu'Hiquse était devenu. Ils les avaient quittés plutôt précipitamment, et ses drones lui manquaient. Peut être celui là les remplacerait-il en partie.

D'ailleurs, il fallait lui trouver un nom. Elle hésitait entre Gypsie et Thling. Il faudrait aussi qu'elle change son Commlink, a priori il fallait un programme spécial pour commander facilement les drones. Et il était hors de question qu'elle se plonge dedans, ou quoique ce soit du genre que pratiquait les riggers. Si la RA la mettait déjà légèrement mal à l'aise, la réalité virtuelle lui filait carrément la gerbe. Et l'idée de sa conscience prisonnière dans ce petit corps de métal lui filait des frissons.
De toute façon, son vieux Metalink commençait sérieusement à ne plus suffire. Avec le TacNet que Splenters leur avait fourni, il semblait tourner au ralenti, elle avait presque l'impression de l'entendre geindre sous l'effort.

Elle en avait parlé un peu avec le nain dans le train - il lui avait semblé un peu agacé par son niveau de sécurité actuel - et elle hésitait encore entre un Transys Avalon ou un Erika Elite. Elle avait regardé aussi du coté des commlinks de marque, mais à quelques 120 000 nuyens le commlink platine griffé Zoé©, ça faisait cher le gout de luxe. Autant en prendre un pas classe, mais solide. Une balle ne coutait que deux nuyens après tout.

Maintenant qu'elle s'était décidée à renouveler son matériel, elle avait hâte de s'y mettre. Sans compter que le drone serait d'une grande aide pour les missions futures, comme repérer derrière une barricade s'il y avait d'autres trolls prêts à lui mettre du plomb dans le crane.

D'ailleurs, il faudrait dès demain réfléchir à un moyen de rentrer dans cet immeuble. Peut être qu'Oggodt ou En'dol auraient plus de facilitées à entamer la discussion avec les fils de Sauron. A défaut de leur permettre de passer, cela fournirait éventuellement une diversion suffisante.

Eidolon replia délicatement les pattes du Kanmushi pour le ranger. Il faudrait qu'elle demande à Splenters s'il y avait une mémoire importante sur ce genre de drones, et si des données rémanentes pouvaient encore être présentes. Avec un peu de chance, elle pourrait en apprendre plus sur les aventures qu'il avait vécues. Et avec beaucoup de chance, elle pourrait aussi en apprendre plus sur son ancien propriétaire.

Elle avait hâte d'avoir son nouveau Commlink. Avec un bon agent, et un programme de recherche matricielle avancé. Elle pourrait fouiller à loisir pour ce genre d'info, et qui sait, peut être se renseigner un peu sur les gens qu'ils avaient rencontrés. Jibril, pourquoi pas ? Ce n'était surement pas une idée de génie de se renseigner sur un Johnson d'une corpo aussi puissante que Saeder Krupp, et cela écornerai surement sa confiance s'il l'apprenait, mais la façon dont il se rapprochait d’eux lui semblait un peu suspecte. Ou il était dans la merde, et ça pourrait les éclabousser, ou il était très bon acteur, et c'était pire.

Et puis bon, s'il pouvait sentir le vent tourner un peu en avance, pour une fois…

rp/kelein20130319.txt · Dernière modification: 2014/07/19 11:20 par Kelein